Dans les années 60, ce terrain était encore un espace de culture, planté notamment de nombreux vergers. Avec les années 70, le monde du transport et de ce qui s’appelait encore à peine la logistique cherche des implantations plus stratégiques en périphérie des agglomérations.

En bord de Nationale 20, cette implantation nord-orléanaise est particulièrement bien positionnée et des transporteurs installent les premiers entrepôts logistiques en complément de l’activité de transport.

Aux côtés de Claude Lesueur, aujourd’hui principal animateur de ce Parc, se succèdent des noms historiques de la logistique du Loiret, tels que les transports Mauvillain, Deret, Robinet et d’autres acteurs notamment autour du frigorifique.

Embranché fer, le site est même pressenti pour devenir une plateforme multimodale. On l’appel le Marché-Gare. Puis le site devient trop petit pour le très grand développement de la logistique et des infrastructures nécessaires.

Les entrepôts embranchés sont détruits et très vite il ne reste que quelques acteurs. Quand Mr Lesueur cède sa société, ses successeurs déménageront pour prendre des entrepôts plus importants sur Pôle 45. Il entreprend alors de réaménager ses locaux pour les louer à des entreprises locales.

Le terrain de l’Agglo est quand à lui laissé en friche. En 2007, le bâtiment principal est loué à une entreprise de traitement de déchet, la Coved, qui restera 12 ans.

En 2016, Mr Lesueur, qui n’a alors que 85 ans…, décide se lancer dans un nouveau projet: la réhabilitation du Parc d’Activités des Vallées en un espace Campus d’artisans, PME et ETI pour développer une zone d’activités à taille humaine, dynamique et également solidaire. La proximité et le bon sens font office de règlement.

Les grands projets du Parc d’Activités de 2017 vers 2020